Saturne, la planète de l'été à la Takahashi FC 100 D

Publié le par Didier Favre

Saturne telle que l'on peut la voir dans un instrument astronomique à 200x de grossissement

Saturne telle que l'on peut la voir dans un instrument astronomique à 200x de grossissement

Position de Saturne le 11 juillet 2015
Position de Saturne le 11 juillet 2015

Si vous regardez le ciel au crépuscule en direction du sud, vous verrez un petit point jaunâtre briller plus fortement que les étoiles aux alentours.

Ce petit point situé à 1.4 milliards de kilomètres de nous n'est autre que la planète aux anneaux.

Pour admirer son système d'anneaux, il vous faudra un instrument capable d'atteindre un grossissement d'au moins 80 fois. Mais si vous dépasser les 160 fois de grossissement, vous pourrez découvrir la division de Cassini, espace séparant les deux principaux anneaux de la planète géante. Saturne mesure 120 000 Km de diamètre et son système annulaire près de 240 000 km. Ces dimensions sont très impressionnantes si on les compare au diamètre de notre petite Terre (12 756 km à l'équateur). Cependant, les planètes du système solaire demeurent très petites par rapport aux distances qui nous en séparent. C'est pour cette raison que les amateurs débutants ont l'impression de voir ces objets comme étant petits dans leurs instruments astronomiques. De ce fait, il vous faudra un instrument suffisamment performant afin de ne pas être déçu de la vision offerte par ces merveilles de notre système solaire. Avec l'habitude, vous relativiserez et apprécierez la chance de vivre une expérience personnelle ; celle d'admirer un astre dans l'oculaire d'un instrument astronomique et de vous dire qu'en observant Saturne, par exemple, sa vision est celle du passé retransmise avec 1h20mn de retard.

Pour ma part, depuis des années, j'ai fait le choix d'acquérir des instruments dont la performance optique est au top niveau. J'ai opté pour la qualité et la légèreté plutôt que des instruments de grand diamètre avec une qualité standard. Mon site d'observation urbain ne me permet pas d'observer le ciel profond. Je me suis donc spécialisé dans l'observation du Soleil mais j'aime également les objets du système solaire. Le site sur lequel j'observe étant assez turbulent, le choix d'un instrument de petit diamètre s'impose. Cette perte de diamètre devait donc être compensée par la qualité de l'optique et en faisant ce choix on se rend vite compte que le diamètre ne fait pas tout et qu'une lunette de très haut de gamme peut atteindre des performances équivalentes à celles obtenues avec des instruments plus larges.

Le 10 juillet 2015, j'ai pu tester sur Saturne ma nouvelle acquisition, une lunette Takahashi FC100D. Cette lunette possède un rapport focale sur diamètre de 7.4 (740/100). Cela en fait un instrument polyvalent. Cependant, une focale de 740 mm reste limitée pour l'observation des planètes. L'usage d'un amplificateur de focale devient très utile à condition de posséder de bons oculaires. Mon choix s'est orienté vers un oculaire de 9 mm ABBE de marque Takahashi. Associé à un amplificateur 2.5x de chez Tele Vue. Cet ensemble permet d'atteindre un grossissement de 205x ; soit plus de 2x le grossissement résolvant limite théorique de l'instrument. En théorie ce grossissement semble trop important par rapport au diamètre de la FC100D sont le grossissement résolvant limite est de 150x. Mais pour une lunette de cette qualité, 205x n'est qu'une formalité !

J'observe Saturne depuis de nombreuses années, et c'est même grâce à cette planète que j'ai continué l'Astronomie. Ce fameux soir du 10 juillet, jour de test de cette lunette, j'avoue n'avoir jamais autant observé Saturne en une soirée tellement l'image semblait parfaite. J'en ai même oublié de faire des images de cette soirée.

Malgré l'observation en ville, les principaux satellites de Saturne apparaissaient sans difficulté dans l'oculaire mais c'est surtout la division de Cassini qui sautait au yeux tellement elle était contrastée.

D'autres objets comme l'amas d'Hercule M13 ou la nébuleuse planétaire M27 s'illustraient avec tous les détails dont on pouvait s'attendre au travers d'un instrument de ce diamètre avec l'aide d'un filtre antipollution IDAS LPS V4.

Un petit tour du côté de la double double Epsilon de la Lyre pour résoudre sans difficulté les quatre étoiles à 82 fois de grossissement et l'étoile double Albiréo dans le Cygne montre ses belles couleurs bleue et orangée.

L'image de Saturne que je vous propose aujourd'hui a été prise dans des conditions moins favorables que celles du 10 juillet, mais déjà on ressent la qualité de l'instrument. En effet, le 11 juillet, la soirée était venteuse et l'atmosphère turbulente. Malgré cela, à l'oculaire, l'image était tout de même très belle ! La caméra utilisée est une QHY5LII derrière une powermate 2.5x au foyer de la lunette Takahashi FC 100 D. Plus de 700 images ont été conservées sur les 1000 acquises. Seul un traitement par ondelettes sur la première couche et la deuxième a été effectué sur le logiciel Freeware Registax 4.

L'impression de la taille rendue sur l'image est assez proche de celle que l'on a à l'oculaire avec le grossissement de 205x. L'amateur, au fil des séances d'observations, doit apprendre à relativiser et apprécier la chance d'une telle vision même si la taille de la planète paraît petite. Le grossissement n'est pas synonyme de qualité d'où le choix de faire une image plus petite de prévue mais avec la certitude d'acquérir une image plus nette.

J'espère vous offrir d'autres images avec plus de résolution... mais cela dépendra de la météo.

Bon ciel à tous !

Ma nouvelle configuration : lunette Takahashi FS60 CB installée en parallèle sur une lunette Takahashi FC100 D. Deux instruments d'exception pour leurs qualités optiques.Ma nouvelle configuration : lunette Takahashi FS60 CB installée en parallèle sur une lunette Takahashi FC100 D. Deux instruments d'exception pour leurs qualités optiques.

Ma nouvelle configuration : lunette Takahashi FS60 CB installée en parallèle sur une lunette Takahashi FC100 D. Deux instruments d'exception pour leurs qualités optiques.

Publié dans Observations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article